Communiqué du CRAJEP centre Val de Loire- 2ème tour des élections régionales 2015

 

Le CRAJEP et plusieurs de ces membres, inquiets des résultats du premier tour des élections régionales en région Centre, et face à l’importante abstention lancent un appel à mobilisation  pour le second tour de ces élections

Communiqué – Élections régionales :

Appel à mobilisation !

 

Citoyens, professionnels, associations, réseaux associatifs Mobilisons-nous § !

Le CRAJEP (Coordination Régionale des Associations de Jeunesse et d’Éducation Populaire) Centre Val de Loire exprime sa profonde inquiétude suite aux résultats électoraux du 1er tour des élections régionales 2015. Le taux d’abstention de plus de 50%, (près de 65% chez les jeunes !), et les scores du front national à  30,48%  sont significatifs et susceptibles d’assurer une large place à des élus frontistes au sein de l’exécutif régional.

A travers ses compétences, le Conseil régional, conforté par la loi NOTRE, agit historiquement dans des domaines chers à nos associations : soutien à l’emploi associatif, formation tout au long de la vie, actions éducatives, coopération internationale….mais il se doit d’agir aussi dans le cadre des compétences partagées avec les autres collectivités, au premier rang desquelles l’Education Populaire,

Les élections régionales ont ainsi une réelle importance dans la vie quotidienne des habitants de notre région. Avec pour vocation  première de conforter la participation des citoyens, notamment jeunes, aux décisions qui les concernent, le CRAJEP n’en pense pas moins que le vote participe à l’exercice de cette citoyenneté de façon complémentaire et appelle à la mobilisation de toutes et tous lors du second tour.

 

Inquiétude sur le soutien à l’Education Populaire, vecteur de vivre ensemble

Le projet du CRAJEP vise l’émancipation de la personne humaine, un meilleur vivre ensemble par l’Education Populaire, avec pour principe d’action la promotion des valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité, dans un esprit laïque et humaniste.

Le projet du Front National nous semble aller à l’encontre de ces principes, faisant de l’exclusion et des discriminations le leitmotiv de leur action. Qu’adviendrait-il dans ce cadre des politiques de soutien à l’Education Populaire en faveur de la jeunesse mises en œuvre par nos associations ?

En effet le programme présenté pendant cette campagne électorale interroge la pérennité des politiques d’émancipation et de citoyenneté portées par les associations de jeunesse et d’Education Populaire : propositions au rang desquelles notamment : remise en cause des subventions aux associations, suppressions pure et simple de la politique de promotion de la citoyenneté européenne et de la coopération internationale, éludant également le caractère partagé de la compétence « Education Populaire ».

Dans une période sociale et économique difficile le CRAJEP souhaite rappeler l’importance de la reconnaissance et du soutien aux associations de jeunesse et d’Education Populaire dont l’objet est, entre autres, de créer les conditions d’un mieux vivre ensemble et de faire évoluer les politiques publiques en faveur des jeunes que l’on sait largement démobilisés dans le cadre de ces élections.  Sur les territoires, au quotidien, les réseaux associatifs, permettent aux habitants de tisser des liens, d’avoir accès à des activités de proximité, pour eux-mêmes et pour leurs familles. Pour toutes ces raisons, défendre cette richesse est un impératif.

 

Télécharger le communiqué du CRAJEp en version pdf

Lire le communiqué des CEMEA Centre

Lire le communiqué des FRANCAS Centre

Lire le communiqué de Léo Lagrange

Comments are closed.

Le site du CNAJEP

Le Mois de l’ESS

Nuage

Actualités du réseau (367)
Actualités nationales (388)
Actualités régionales (459)
Europe et international (16)
Jeunesse (332)
Non classé (4)

WP Cumulus Flash tag cloud by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

S'abonner à notre lettre d'info